CAMP D'ETE  DU 8 au 14 juillet 2019.

 

Randonnées en étoile depuis le camping de Pineta.

 

Lundi 8 juillet:

Groupe 1 et 2:  Le Castillo Mayor 2014m

Vaste synclinal perché avec son V caractéristique. Juste le temps d'enfiler nos capes de pluie et le temps s'éclaircit, puis s'assombrit, accompagné d'un grondement d'orage à l'approche du sommet.
Nous cheminons sur un beau sentier tracé dans les buis puis plus haut dans « les coussins de belle-mère » très fleuris mais peu accueillants.
Nous débouchons sur un magnifique plateau herbeux que nous traversons pour gagner les crêtes puis le sommet du Castillo Mayor qui nous offre une vue à 360° sur les grands sommets qui dominent le Cirque de Gavarnie : Mont Perdu, Casque, Marboré, las Tres Marias... et vers le sud la Pena Montanesa, les Sestrales, l'Embalse d'Ainsa, les villages d'Escuain et de Revilla.

 

 

 

 

 

 

Mardi 9 juillet:

Groupe 1 et 2

Un temps pluvieux est annoncé pour cette journée. Par petits groupes, chacun trouve son plaisir. Pour les uns ce sera visite et resto à Ainsa, pour d'autres, dégustation de Moscatel à Bielsa, pour d'autres encore visite des petits ermitages de Tella et Musée de Bielsa.

 Ermitages de Tella.

 

 

 

 

 

 Le Gipaéte Barbu aime les os des Lapinous.

 
 

Mercredi 10 juillet:

Groupe 1:  La Peña Altura (Den 1150m)

  Départ de l'embalse de Pineta, on aperçoit les crêtes du Portiella de Tella.

 

Un sentier balisé nous mêne sur le GR 19 que nous suivons jusqu'au col.

Le refuge Montinier dans un champs de chardons bleus. Le col est en vue.

 

Pentes fleuries.

 

 

Vue sur la Peña Altura et repos au portillo. Nous avons monté 980 m.

 

La troupe au sommet de la Peña Altura.

 

Groupe 2:  Les Sestrales. 2001m et 2070m.

Nous remontons en voiture le Canyon de Niscle.
Nous traversons sur un vieux pont le Rio Vello en direction de l'Ermitage de San Urbez 950m où nous empruntons un sentier qui chemine en sous bois bordé de buis. Nous débouchons sur un pierrier qui grimpera jusqu'au col del Tozal del Diablo 1940m. De là nous cheminons sur une vire au pied de falaises abruptes pour enfin gravir un couloir herbeux qui nous conduit sur le vaste plateau du Grand Sestrales.

 

 

  

 

 

 

 

 

 Champs d' Edelweis.

 

 

 

 Jeudi 11 juillet:

Groupe 1 et 2:  Tormosa.

Partis avec l'intention de cheminer sur la FAJA TORMOSA, au fond du cirque de Pineta, notre bonne humeur s'est soudain assombrie. Le Rio Cinca qui dévale du Balcon de Pineta en a décidé autrement : plus de pont pour traverser, niveau d'eau dévalant de la cascade bien élevé, ont suffit à calmer nos ardeurs.
Nous avons donc exploré les sentiers descendants du Balcon. 

 

 

 

 

 

 

Vendredi 12 juillet:

Groupe 1:  Les gorges d'Ascuain.

Départ de Revilla vers le refuge de Foratarruego, par le chemin des écoliers. Nous mettrons 4h30 par un sentier en grande partie ombragé qui longe les gorges.

 Roches gravées dans les vestiges de l'ermitage de San Lorenzo.

 

Le Castillo Mayor est déjà bien éclairé.

 

Les gorges encore dans l'ombre.

 

 Sentiers bien indiqués par les soins des gardes du Parc National d'Ordesa et du Mont Perdu,

 

mais parfois à peine visibles (pas trop fréquentés ? )

 

 Taillés dans la roche.

 

On traverse des barrancos.

 

 Montée finale dans des champs d' Iris.

 

Nous pique-niquerons face au cirque de Currundué.

 

 Les 3 Marias nous dominent.

 

 Retour en 2 h et demie par le sentier du haut. Il faisait 38° à Révilla.

Pas le temps de tester les sièges  du pittoresque village.

 

 

 

Groupe 2:  Montée au bivouac et ascension du Robinera 3001m.

Combien pèsent-ils : 10, 12, 15 kg ? Peu importe il faut les monter : les sacs. 12 comparses en ont décidé ainsi.
Au bout de la piste de Chisagues il faut les mettre sur le dos. 800m de dénivelée pour atteindre les lacs de la Munia encore entourés de neige.
7 d'entre nous ont décidé de gravir la ROBINERA 3001m. Il ressemble à un tas de cailloux mais il parait que le cheminement se trouve aisément et sa crête laisse un souvenir inoubliable.
Pendant ce temps les 5 autres prospecteront pour un lieu de bivouac enchanteur au bord du lac, au pied de la Munia qui nous domine de 800m. La nuit sera ventée.

 

 

Arrivée aux lacs de la Munia.

 

 Coucou

 

 Au sommet du Robinera 3001m

 

 Montage du camp de base.

 

 

 

Samedi 13 juillet:

 Groupe 1:  Montée aux Llanos de Llari.

 

Sous le signe de l'eau.

 

Au fond, la Peña Blanca. Nous ne gravirons pas les 1100 m qui nous séparent des lacs de la Munia où se trouvent nos compagnons du groupe 2.

 

Le massif du Mont Perdu pour décor.

 

Retour rafraîchissant à la Pradera.

 

 

Samedi 13 juillet:

Groupe2: Ascension de La Munia. 3132m

Debout au petit jour. Nous voilà partis en direction du col de la Munia. Nous traversons quelques névés.
Du col nous cheminons en crête sur de gros rochers pour parvenir au Pas du Chat, petit mur, que nous franchissons sur les conseils (et poussées) de nos accompagnateurs.
Suit une crête aérienne qui nous mène au sommet de la MUNIA 3132 m. De là, le temps bien dégagé nous permet de découvrir les grands sommets : du Vignemale aux Posets.

Départ au petit matin.

 

 Petite escalade.

 

Au col de la Munia.

 

Escalade plus sérieuse du Pas du Chat.

 

 Sur la crête.

 

Passage aérien.

 

 

 

 Au sommet.

 

 Le groupe au sommet.

 

devant le Mont Perdu.   Magnifique vue panoramique. 

 

Descente du Pas du Chat en moulinette.

 

 

 

 

  

 FIN

 

 

Menu Dernières sorties/galerie photo